Les partages d'une blogueuse qui aime tester, se maquiller, s'habiller et cuisiner !

Les partages d'une blogueuse qui aime tester, se maquiller, s'habiller et cuisiner !

mercredi 30 mars 2016

Event on March: Les journées Marmiton


Samedi 12 mars dernier, je me suis rendue aux journées Marmiton et à cette occasion je vais vous présenter ce que le web-magazine nous a mitonné pour le weekend complet.



Après une arrivée sans encombre sous un soleil radieux sur la place Concorde, nous voici à la recherche de l'espace Pierre Cardin. Après avoir lancé « Google maps » pour faire 3 minutes à pied, réussi à se faire alpaguer par une sangsue -pardon -une jeune fille en manque de sociabilité qui a tenu à nous suivre jusqu'à l'entrée pour nous expliquer qu'elle n'avait pas réussi à imprimer son billet et que de fil en aiguille on a su qu'elle n'avait pas pu se rendre à la BNP pour vérifier ses comptes pour je ne sais quelle raison- nous voici arrivées devant les portes du St Graal. Fait non négligeable, l'espace se situe face à l'ambassade des Etats-Unis. D'où les remarques intriguées de ma mère : « Mais il y a des officiels quelque part?! »

Nous passons une petite porte vitrée, et nous sommes accueillis par des hôtesses qui après avoir vérifié notre billet imprimé, nous offrent un tot bag avec un magazine marmiton et le plan du site.

Nous avons le droit de laisser le manteau au vestiaire, des bouteilles d'eau commencent à prendre place sur les comptoirs. Nous voici lancées à l'assaut de nouvelles idées culinaires. Nous faisons un premier tour du propriétaire pour se diriger lentement vers le stand café et « Palais des thé » parce qu'il est alors 10h et l'heure du café. Je déguste un thé blanc vanille pour le plus grand plaisir de mes papilles.
Nous faisons la connaissance de Marie qui comble de l'originalité tient un stand avec la marque « Marie » . Elle nous propose de réaliser une tarte soleil avec de la confiture.

A côté un stand avec des plaques de cuisson et des poêles en action nous invite à revisiter les saveurs indiennes. Pour donner de l'épaisseur à une sauce, sachez que vous pouvez ajouter de la poudre d'amande.

Interpellés par un mégaphone, nous apprenons qu'une conférence va bientôt débuter sur les « épluchures, trognons et autres déchets alimentaires » : le titre nous interpelle, nous nous dirigeons dans la salle concernée pour entendre Sonia Ezgulian, ex restauratrice, exerçant sa passion dans la région lyonnaise, nous expliquer sa nouvelle vision de la cuisine depuis quelques années. Elle intègre des trognons de pomme dans sa terrine de viande blanche, réutilise les emballages de camembert pour présenter une entrée. Passionnée, elle explique que le Bio n'est pas forcément Bon, que nous jetons 30 % de ce que nous achetons. Elle préfère donc acheter des produits plus chers pour être sûre de n'en jeter plus que 5 à 10 %.

Nous rejoignons ensuite le niveau principal pour se laisser apprivoiser par des odeurs de poissons : au stand de « Pavillon de France », un cuisinier est en train de faire revenir des noix de st jacques à la poêle pendant que du chorizo a été émietté et mélangé à de l'ail et de la crème liquide. Présenté dans des petites cuillères en apéritif, avec des zestes de citron vert, ce met est délicieux.

Voici la recette en détail: (pour 10 bouchées à 20 bouchées )
 Ingrédients: Chorizo doux, oignon, 10 noix de St Jacques, 20 cl de crème liquide, sel, poivre, coriandre

Préparation:  Faire fondre l'oignon émincé dans une poêle avec une noix de beurre doux.
Ajouter la crème avec le chorizo coupé en morceaux. Porter à ébullition puis stopper la cuisson. Mixer le tout au blender et laisser tiédir.

Soit vous devez décoquiller les St Jacques et enlever le corail soit vous avez acheté des noix de St Jacques toutes prêtes. Les faire dorer à la poêle.

Saler, poivrer.

Verser la crème de chorizo tiède dans des cuillères, ajouter les noix de St Jacques chaudes et parsemer de coriandre hachée.

C'est prêt.

Voici ma reproduction de la recette à la maison


Il est alors plus que temps, car l'heure tourne et il est déjà l'heure de déjeuner. En terrasse, on nous rappelle que des sandwichs végétariens sont proposés : nous nous y rendons mais la file d'attente est extrêmement longue. On entend alors parler d'un food truck en extérieur et là c'est la révélation.

Une petite bicyclette verte avec un contenant hermétique de 26 récipients. Implantés à Boulogne Billancourt cette entreprise choisi de s'installer au pied des bureaux du secteur pour offrir aux salariés des salades composées au prix de 7 euros. Si vous ajoutez un dessert : Yaourt, Fruit, Petit gâteaux, comptez 8 euros.
La Salade se compose d'une base que nous devons choisir : entre mesclun et mâche, et pâte ou riz. Nous devons ensuite ajouter 4 ingrédients au choix (betterave, œufs, maïs, champignons, carottes râpées...) et avons trois types de condiments (croûtons, pignons de pain ou cerneaux de noix...). Nous choisissons ensuite notre vinaigrette. (balsamique, pesto...).


Lorsque nous avons vu le présentoir, on a pensé à des récipients dérisoires qui ne contiendrait que quelques feuilles vertes et deux louchées d'ingrédients et la surprise a été très agréable.
J'ai choisi pour ma part de jouer sur les couleurs car j'aime cela dans une assiette. J'ai associé de la mâche avec des avocats, des carottes râpées, des œufs, de la feta, des croûtons de pain et une sauce au pesto pour clôturer le tout.



L'heure tourne et l'après-midi pointe son nez. Nous choisissons de nous séparer pour couvrir le maximum d'espace et donc d'activités. Ma mère attend de son côté le début de la session avec la pâte feuilletée Marie pour réaliser une tarte soleil à la confiture. Elle n'en a jamais fait et les animatrices du stand ont pensé qu'elle en avait déjà cuisiné car elle se débrouillait bien.
Par la magie du four (une session précédente avait été mise au four mais chut, ne répétez pas ce secret), une autre tarte était déjà cuite et elle fut dévorée avec autant d'empressement par hélas, des personnes qui n'avaient rien préparé du tout. [Il y a des morfales partout]. Pour récompenser les artisans de la pâte, la marque offrait des ustensiles griffés Marie (une maryse et un pinceau en silicone )



De mon côté, je m'installais dans une file qui devenait plus en plus grande. Je n'étais pas la seule à avoir constaté que des personnes avaient les bras chargés de machine à pop cake, de blender ou des livres marmiton. C'était le stand des cadeaux. Notre sort était déterminé par l'algorithme d'une tablette. En fait, il suffisait de rentrer son nom, sa date de naissance et sa commune pour que le serveur détermine si nous étions gagnant ou non. Résultat des courses je suis repartie avec un grille pain tout neuf.



Les bras chargés, le stand derrière nous me faisait de l'oeil. Il s'agissait d'une démonstration avec le robot multifonction Magimix. Les recettes venaient d'être lancées : trois robots étaient en action devant nous. Celui le plus à gauche faisait tournoyer une crème anglaise en devenir et des blancs en neige pour faire une île flottante. Celui de droite faisait revenir et broyait des carottes et du curry pour un velouté bien relevé.
Au centre, dans l'axe principal, un robot vide n'attendait que les ingrédients pour nous montrer ses capacités.

La recette est simple et la marmite est grande : c'est parti pour le One pote pasta.



Il faut mettre de l'eau dans sa cuve : pour 200 gr de pâtes, comptez 550 ml d'eau. Ajoutez des courgettes (pour deux personnes, deux courgettes suffisent), des champignons de paris ou des tomates (pour avoir plus de couleur), des dés de jambon si vous en avez envie (la recette présentée était faite avec du saumon, mais je n'ai pas aimé le mélange obtenu), un oignon, du sel, du poivre et hop c'est parti pour 15 à 20 minutes de cuisson.



La dégustation terminée nous avons eu le plaisir de refaire un tour de piste. Des petites mains s'affairaient à préparer des animaux en pâte à sucre, tandis que des appareils photos s'agitaient pour faire la meilleure photographie culinaire.

Des mets indiens terminaient de ronronner dans les poêles, tandis que des familles au complet testaient l'Actifry de Seb pour préparer des nuggets maison.

Notre visite s'est achevée vers 15h car le soleil nous faisait de l’œil pour terminer notre promenade sur les Champs Élysées.

C'est une excellente expérience que je souhaite renouveler l'an prochain. Je regrette de ne pas avoir pu tester tous les stands car il fallait limite attendre 20 min avant à chaque fois pour être sûre d'avoir une place. J'ai rencontré Claire Debruille, la présentatrice des vidéos culinaires de "Recette Roulette", j'avais pris mon dernier magazine reçu pour obtenir une dédicace et nous avons réalisé un trilfie -comprenez, nous nous sommes prises en photo toutes les 3. Nous sommes reparties avec de jolies choses: des sacs, des produits sans gluten, un beau livre de cuisine et des accessoires pour la pâtisserie, sans compter mon nouveau grille-pain.




Si vous aussi vous avez participé aux journées Marmiton, dites moi en commentaires ce que vous en avez pensé, ce que vous avez aimé et peut-être détesté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire