Les partages d'une blogueuse qui aime tester, se maquiller, s'habiller et cuisiner !

Les partages d'une blogueuse qui aime tester, se maquiller, s'habiller et cuisiner !

mercredi 1 février 2017

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (volume 2)

Il y a plusieurs mois, je me prouvais à moi-même que j'avais précipité mon avis sur un produit en disant souvent du mal ou en restant bornée sur mes positions. Je reviens pour un volume 2 de cet article pour vous partager ma vie de girouette beauté.

L'eau micellaire Avène en remplaçant de Bioderma. Je ne jurais que par elle. J'ai fini par adopter d'autres eaux micellaires qui font bien leur job. J'ai juste changé de flacon. D'un traitement pour peau mixte à grasse, j'ai choisi des lotions adaptées pour peaux sensibles.


 Concernant le gommage. J'ai longtemps été réfractaire au gommage par paresse et manque de temps et finalement même jusqu'au bout des lèvres, je confesse gommer ma peau une à deux fois par semaine (sous la douche avec un gommage de chez Uriage pour peau sensible et réactive comme la mienne et un de chez Yves Rocher que j'ai terminé il  a peu et qui trônait depuis un moment dans la salle de bain -preuve que je ne m'en servais pas assez - dans la gamme "Sebo Vegetal". J'en utilise plus qu'avant car j'ai enfin commencé un gommage de chez Nuxe que j'aime beaucoup. 


Le Low pow -ou shampoing non moussant- vos connaissez? J'ai acheté celui d'Yves Rocher l'an dernier et je vous avais fait une revue un peu en demi-teinte. Et bien il a fallu que je teste une autre marque et pas n'importe laquelle pour changer mon avis sur la question. L'Oréal Haute expertiste a lancé sa gamme de Low Shampoo je pense il y a tout juste un an et je suis conquise. 9.90 euros tout de même mais à raison d'un démêlage avant le shampoing, vous pressez autant de fois qu'indiqué le flacon pompe et vous étalez sur vos cheveux comme un soin après-shampoing. Un petit massage crânien et des frictions sur les pointes si vous avec les cheveux très longs comme moi et le tour est joué. L'odeur est agréable et je trouve mes cheveux brillants et soyeux. Je l'ai déjà utilisé plusieurs fois. 



 Je pense ici aux rouges à lèvres. J'en portais peu il y a un an tout juste et là je suis devenue une inconditionnelle des roses, rouges et framboises sur les lèvres. Pourvus qu'ils soient mat et qu'ils tiennent bien le repas et l'eau que bois. Je n'en dit pas d'avantage car un article vous attend vendredi à ce sujet.




Il était temps que je le confesse, moi qui voulait les réduire au silence dans le placard. Ils ont démontré leur diabolique efficacité cet hiver -tel un lainage Phildar tricoté par grand maman-les cols roulés. Mais quelle mouche m'a piquée pour que je parle de mes vêtements dans cette rubrique plutôt beauté. Parce que j'ai aussi changé d'avis sur les cols roulés Madame et Monsieur. Oui je les trouvais encore ringards et boudinants l'année dernière et là je les porte dans différents coloris et à l'intérieur du jean. Alors l'effet ventre plat - avec des bourrelinets quand même; cet article n'est pas sponsorisé par une ignoble marque de cure de minceur -et le retour du pantalon taille haute y sont pour beaucoup. 

Finalement, en choisissant des coloris d'hiver qui me plaisent, le col roulé près du corps, il me plaît bien. Il restera donc dans le dressing un an de plus et qui sait plus encore car je pense qu'il faut l'avouer, c'est un indémodable.

Sur ces paroles censées et avec beaucoup de recul -mais pas trop sinon je tombe de ma chaise- j'espère que cet article vous a plu et je vous invite en commentaires à me dire si vous aussi, des produits que vous aimiez beaucoup vous ont déçu ou l'inverse!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire