Les partages d'une blogueuse qui aime tester, se maquiller, s'habiller et cuisiner !

Les partages d'une blogueuse qui aime tester, se maquiller, s'habiller et cuisiner !

dimanche 28 juin 2015

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

En écrivant cet article, j'ai le sourire au coin des lèvres car je suis de celles qui sont bornées et avec des idées bien arrêtées sur les choses et ici je confesse que « oui je peux me tromper et changer d'avis ».

J'avais donc un a-priori sur pas mal de produits qui aujourd'hui font partie de mes favoris ou sont présents dans mon quotidien beauté alors qu'il y a un an je n'aurais pas voulu en entendre parler.

J'ai choisi de vous en dresser la liste par catégorie.

Soin des cheveux :
- l'huile de coiffage : Moi en 2013 : « BEURK, encore un truc gras pour les cheveux, je vais les avoir gras en 2 minutes et en plus ça va briller c'est pas mon truc».
Moi en 2014 : « Finalement c'est pratique l'huile, appliquée sur les pointes des cheveux gras avant le shampoing, elle permet une hydratation des pointes et longueurs non négligeable » 
J'ai même été convaincue par son utilisation sur cheveux secs après shampoing notamment pour éradiquer temporairement ma tendance à avoir les cheveux « électriques ».
L'explication : les arguments de mon coiffeur, ni plus ni moins.
Je n'ai pour le moment pas de préférence pour une huile particulière : la dernière huile en date est celle de Garnier, Ultra Doux.


Soin visage :
- la crème contour des yeux : Moi jusque début 2014 « Pff de la crème contour des yeux, encore un coup marketing pour utiliser 15 crèmes sur le visage... ».
Moi après mon anniversaire en novembre 2014 et mon premier produit offert dans un coffret Estée Lauder pour yeux de biche. « Mais c'est génial, c'est tout doux, la texture n'est pas la même et j'ai le regard moins fatigué le lendemain matin ».
L'explication : Ce produit m'a été offert en cadeau et j'ai su apprécier ses bienfaits au fur et à mesure de son utilisation : j'ai bien été embarrassée quand le pot est arrivé en fin de vie. En février j'ai fait l'acquisition d'un pot de crème pour les yeux, de chez Benefit. La crème contour des yeux "It's Potent" coûte assez cher et j'ai utilisé à ce titre un bon de 20 % valable chez Sephora. Il coûte en effet 31 euros 95 et après réduction il m'est revenu à 25,56 euros.



Il faut dire que je fais une fixette sur mes yeux, fatiguée avec mon travail, j'ai l'impression que mes cernes grandissent à vue d'oeil en sachant que j'ai déjà un regard marqué. J'ai par ailleurs succombé à la version « jour » de la crème contour des yeux, cédé au Packaging charmeur d'un dernier produit Benefit pour les yeux : « Puff Off » que j'ai utilisé aussi avec une offre de 20 %: 30 Euros à la vente et 24 euros une fois le produit en ma possession. En effet, le produit est craquant : avouons tout de même que la boîte laisse supposer un flacon énorme. Au final, le produit est à peine plus grand que mon majeur (le doigt bien sûr) mais il est vrai que son applicateur en forme de fer à repasser est mignon mais surtout pratique pour passer dans les ridules sous les yeux. Il laisse une sensation de fraîcheur et apporte une bonne hydratation et une douceur.


Maquillage :

- l'enlumineur puis l’anti-cernes : Moi en 2014, « Pas besoin de cacher mes cernes, mon regard est comme ça, tant pis je fais avec !  » PFF que nenni, un an de travail acharné après et surtout des nuits courtes et me voici obnubilée par mes poches, de couleur bleu gris. J'ai d'abord utilisé un enlumineur avec un pinceau feutre adaptant la couvrance avec une éponge de teint achetée chez Yves Rocher. C'est d'ailleurs mon accessoire chouchou depuis un moment.
L'enlumineur n'étant pas assez couvrant à mon goût et surtout inadapté dans sa fonction initiale pour cacher les cernes, je décide donc la semaine dernière d'investir dans un anti-cernes acheté chez Yves Rocher que j'applique au pinceau pour combler les ridules. Effectivement, j'ai des cernes couleur chair mais du coup un teint un peu malade alors je relève le tout avec un autre indispensable pour le teint que je ne pensais pas adopter.

Ne me blâmez pas. Je découvre peu à peu les fonctions et détournements que l'on peut faire des produits make up. Je me sers d'ailleurs de l'anti-cernes qui est aussi un correcteur pour mes imperfections temporaires.




- la poudre de soleil : Tout s'explique comme un château de cartes : J'achète un anti-cernes pour les cacher les marques mais mon œil paraît blafard, je mets donc de la poudre de soleil pour paraître plus « lumineuse » -Je préfère briller sur les joues avec un Bronzer plutôt que sur la zone T si vous voyez ce que je veux dire...-.
Il faut dire aussi que Kiko - enfin des vendeuses de la boutique où je vais- a su me convaincre en juin dernier avec la poudre de soleil qu'ils proposent à nouveau cette année dans la collection « Modern Tribes » et en plus j'ai constaté que le produit bénéficiait d'une solde de -30 %. Il coûte actuellement 12,50 euros. L'atout de cette poudre soleil est aussi qu'elle sent bon les vacances. Je ne saurais pas déterminer les agents olfactifs exacts mais j'adore l'odeur. -V'la qu'elle mélange un style intellectuel guindé et des phrases adaptée à un public prépubère. Réponse A : Cette fille est skyzo, Réponse B : elle se cherche encore !- (La réponse C, j'essaie de varier mon vocabulaire afin de ne pas paraître répétitive dans mes formulations)


- le blush : Moi en 2014 « Quel intérêt de mettre une touche de rose alors que j'ai la peau qui rougit facilement ?! »
Moi en 2015 après les achats chez Etam pour les soldes d'hiver : « C'est très joli, ça réchauffe le teint »
L'explication : Je me suis convaincue après visionnage de démonstrations sur Youtube que le blush pouvait effectivement raviver le teint, touche finale après l'application d'un bronzer.

Pour le visuel du Blush, je vous laisse lire mon article sur Etam Beauty.

Si vous avez des produits qui vous ont aussi fait changer d'avis, dites le moi en commentaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire